lundi, 20/8/2018 | 10:23 EDT
You are here:  / Nouvelles / Cannabis: la Gaspésie ne sera pas en reste

Cannabis: la Gaspésie ne sera pas en reste

Un citoyen de la Gaspésie qui voudra se procurer en main propre du cannabis de manière légale dès le 17 octobre devra se rendre à Rimouski.

C’est du moins ce qu’a confirmé en entrevue à Bleu FM  à micro fermé le porte-parole de la Société des alcools du Québec, Mathieu Gaudreault, qui n’était pas en mesure de dévoiler le plan de déploiement régionale des succursales de la nouvelle Société québécoise du cannabis qui sera sous l’égide de la SAQ. Ce qu’on sait toutefois pour l’instant, c’est qu’il y aura normalement une vingtaine de succursales de la SQDC qui auront pignon sur rue au Québec en date du 17 octobre prochain, dont celle de Rimouski, qui sera géographiquement la plus près pour les Gaspésiens, si aucune succursale n’ouvre dans notre région. Ce qui reste à confirmer. Cela dit, les personnes qui ne pourront pas se rendre à Rimouski pourraient faire l’achat de cannabis via un site web transactionnel. Dans ce cas, une livraison en main propre est prévue. Le paquet ne sera remis qu’à la personne qui a commandé le cannabis, alors que son âge et son identité seront vérifiés par la compagnie de livraison qui n’a pas encore été choisie. D’ailleurs, plusieurs entreprises ont soumis leur candidature par l’entremise d’un appel d’offres.

Reste que, dans tous les cas, une personne ne pourra pas acheter plus de 37 grammes de cannabis par transaction. Quant au prix, la SQDC vise moins de sept dollars le gramme afin de faire concurrence au marché noir. Les succursales de cette nouvelle société,quiseront obligatoirement éloignées d’un minimum de 250 mètres des écoles (150 mètres pour la ville de Montréal), seront ouvertes sept jours par semaine, lesquelles vont embaucher entre 15 et 20 personnes.  Pour des informations supplémentaires concernant la Société québécoise du cannabis et le processus de recrutement d’employés qui est en cours, consultez le infocannabis.saq.com.