samedi, 20/10/2018 | 12:04 EDT
You are here:  / Nouvelles / Élections: allégations de malversation à Gaspé?

Élections: allégations de malversation à Gaspé?

Le pôle 61 à Gaspé est au centre d’une controverse sans précédent au Québec où s’entremêlent des allégations de malversation, une publication Facebook modifiée, des partis politiques qui s’entredéchirent à savoir qui a fauté, une plainte au Directeur général des élections, alors que tout indique pour l’heure qu’il y aura un recomptage complet, de tous les bureaux de vote à Gaspé, selon nos informations. Voici le reportage de notre journaliste Thierry Haroun.

Nous avons parlé à plusieurs personnes clés dans cette affaire, qui sent de plus en plus mauvais. Et ce, à la lumière d’une plainte récente déposée par le Parti québécois auprès du Directeur général des élections du Québec, et affichée dans une publication Facebook qui est au nom de la candidate péquiste dans Gaspé, Méganne Perry Mélançon, concernant le résultat du vote du 1eroctobre dernier accordant tous les 194 votes au candidat du Parti libéral, Alexandre Boulay. Il faut savoir que la première version de cette publication publiée en matinée mercredi dernier a été modifiée lors d’une seconde publication peu après, alors que le paragraphe suivant a été retiré et qui se lit comme suit: «Des informations provenant de personnes sur place lors du comptage de ce bureau de vote permettent de croire que le résultat confirme la victoire de Mme Méganne Perry Mélançon du Parti Québécois dans la circonscription de Gaspé. »

Nous avons voulu parler à Mme Perry Mélançon, mais c’est plutôt Mauril Minville, délégué officiel du parti auprès du DGEQ, qui nous a répondu. Nous voulions savoir s’il y avait eu des informations privilégiées qui auraient été transmises à son parti. Il nous a dit que tout le processus a été fait dans les règles en admettent toutefois plus loin que les organisateurs de son parti ont demandé à Mme Perry Mélançon de « faire preuve de retenu » et de retirer ce paragraphe qui se retrouvait dans la première version. Au Parti libéral, on nous confirme avoir aussi remarqué le retrait rapide de ce paragraphe en laissant savoir qu’il y aurait « anguille sous roche » dans cette seule affirmation publiée sur Facebook.

Nous avons par la suite confronté le directeur de scrutin de Gaspé, Yvan Landry, sur ce retrait, voici sa réponse:

 

Pour s’assurer que notre requête était claire, nous avons posé à nouveau la question à M. Landry qui confirme que tout a été fait dans les règles de l’art.

 

Mais plus loin, il a toutefois tenu à ajouter ceci :

 

Reste que ce dossier dans son ensemble semble être contaminé, selon plusieurs personnes que nous avons contactées. D’autant que circulent des allégations de malversation que seul un processus judiciaire pourrait mettre au clair, le cas échéant, fait valoir Yvan Landry, à qui nous avons parlé longuement.

 

Par ailleurs, selon nos informations, tout indique que ce ne sera pas seulement le pôle 61 qui sera recompté, mais bien l’ensemble des pôles au titre d’une jurisprudence. Le cas échéant, cette décision est toutefois à la discrétion du juge de la Cour du Québec qui entendra la cause sous peu et qui nommera les scrutateurs du dépouillement. Nous avons aussi appris qu’une rencontre entre les avocats du PQ et du PLQ était prévue hier. Les prochains jours seront cruciaux pour la suite des choses. À noter que le candidat libéral, Alexandre Boulay, a remporté l’élection dans Gaspé par 132 voix de majorité.

(Crédit photo – Élections Québec)