samedi, 25/9/2021 | 9:37 EDT
You are here:  / Nouvelles / Exclusif: Québec autorise l’épandage de glyphosate en Gaspésie

Exclusif: Québec autorise l’épandage de glyphosate en Gaspésie

L’épandage de glyphosate, un herbicide chimique puissant, le long de la voie ferrée en Gaspésie par la Société du chemin de la Gaspésie est autorisé par le ministère de l’Environnement, a appris Bleu FM. Notre journaliste Thierry Haroun présente le dernier de deux reportages dans le cadre de son enquête.

Vérification faite: la SCFG disait vrai sur nos ondes hier en cela qu’elle a obtenu toutes les autorisations du ministère de l’Environnement afin d’épandre, par l’entremise d’un sous-traitant, des herbicides chimiques tels que le glyphosate le long de la voie ferrée  cet été afin de contrôler la végétation envahissante. C’est du moins ce qui ressort de l’échange de courriels entre Bleu FM et le ministère de l’Environnement.

En effet, pour l’année 2019, indique le ministère, «un avis de projet pour l’épandage d’herbicides a été déposée au MELCC et le ministère a émis un avis de recevabilité à la Société du chemin de fer de la Gaspésie le 22 mai 2019»

Et qu’en est-il de son interdiction dans certains endroits au titre de la loi?

Il n’y a pas d’interdictions spécifiques au glyphosate dans le Code ou dans la Loi, rappelle le ministère. «Les restrictions d’utilisation inscrites dans le Code s’appliquent à tous les pesticides visés par la Loi sur les pesticides. Donc, le glyphosate, comme tout autre pesticide, est interdit d’application : à moins de 3 m d’un cours d’eau ou d’un plan d’eau. Les articles 29  et 30 du Code listent toutefois les cas où l’application à moins de 3 mètres est permise. De plus, si c’est de l’application dans un corridor de transport ferroviaire, routier ou d’énergie, l’application foliaire de glyphosate à l’aide d’un pulvérisateur à dos ou à rampe n’est pas permise à moins de 10 m d’un cours d’eau et l’application de glyphosate dans une souche n’est pas permise à moins de 15 m d’un cours d’eau »

 

Complément d’information:

Ci-dessous, nos lecteurs ont accès aux questions et réponses complètes qui ont eu cours entre Bleu FM et le ministère de l’Environenment.

Q1. Est-ce que l’utilisation de glyphosate est autorisée le long de la voie ferrée en Gaspésie?

En effet, pour l’année 2019, un avis de projet pour l’épandage d’herbicides a été déposé au MELCC et le ministère a émis un avis de recevabilité à la Société du chemin de fer de la Gaspésie le 22 mai 2019. Également, un avis de projet pour l’épandage d’herbicides a été déposée au MELCC et un avis de recevabilité a été transmise au  Canadien National inc. le 3 juin 2019. Le contrôle de végétation à l’aide d’herbicides dans les emprises d’un chemin de fer, dont l’utilisation d’herbicides contenant du glyphosate est ainsi encadré. Les entreprises précitées ont déclaré dans les avis transmis au MELCC que leurs activités sont conformes au Code de gestion des Pesticides qui encadrent ce type d’activité.

Q2. Et qu’en est-il de son interdiction dans certains endroits au titre de la loi? 

Il n’y a pas d’interdictions spécifiques au glyphosate dans le Code ou dans la Loi.  Les restrictions d’utilisation inscrites dans le Code s’appliquent à tous les pesticides visés par la Loi sur les pesticides. Donc, le glyphosate, comme tout autre pesticide, est interdit d’application :

– À moins de 3 m d’un cours d’eau ou d’un plan d’eau. Les articles 29  et 30 du Code listent toutefois les cas où l’application à moins de 3 mètres est permise. De plus, si c’est de l’application dans un corridor de transport ferroviaire, routier ou d’énergie, l’application foliaire de glyphosate à l’aide d’un pulvérisateur à dos ou à rampe n’est pas permise à moins de 10 m d’un cours d’eau et l’application de glyphosate dans une souche n’est pas permise à moins de 15 m d’un cours d’eau (art. 59);

– Dans un centre de la petite enfance, une garderie ou un service de garde en milieu familial (art. 32);

– Dans un établissement d’éducation préscolaire ou de niveau primaire ou secondaire (art. 32);

– À moins de 100 m d’un site de prélèvement d’eau de catégorie 1 ou 2 ou d’un site de prélèvement d’eau destiné à la production d’eau de source minérale, à moins de 30 m d’un site de prélèvement d’eau de catégorie 3, à moins de 3 m de tout autre site de prélèvement d’eau souterraine. Certaines exclusions s’appliquent, notamment l’application d’un pesticide sur le ballast d’une voie ferrée à l’aide d’un pare-vent (art. 50);

– À moins de 30 m d’un immeuble protégé (voir définition dans le Code), sauf exceptions mentionnées à l’art. 60.

En plus de ces interdictions générales, chaque produit doit être utilisé conformément à ce qui est spécifié sur son étiquette. Chaque produit commercial, contenant du glyphosate ou non, a donc une étiquette qui vient préciser ses conditions d’utilisations, ses restrictions d’application etc. Les interdictions varient selon le produit et elles sont déterminées par l’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire du Canada (ARLA). L’utilisateur est obligé de respecter cette étiquette en vertu de la loi fédérale : Loi sur les produits antiparasitaires.