lundi, 23/7/2018 | 12:17 EDT
You are here:  / Nouvelles / La ministre répond aux critiques

La ministre répond aux critiques

La ministre fédérale Diane Lebouthillier rappelle que son gouvernement a fait sa part dans ce qui est désormais convenu d’appeler «la crise du homard» suivant la fermeture de cette pêche par Ottawa en pleine saison dans certains secteurs en Gaspésie.

C’est ainsi que la ministre réplique aux critiques formulées sur la place publique et en coulisses selon lesquelles Ottawa devrait payer la facture en lien avec sa décision de fermer des zones de pêche au homard dans le sud de la Gaspésie pendant deux semaines. En clair, une fois que le fédéral avait annoncé sa décision, trois ministres du gouvernement de Philippe Couillard se sont rendus à l’usine E. Gagnon et Fils de Ste-Thérèse-de-Gaspé pour assurer que plusieurs millions de dollars, issus d’un fonds de diversification économique du gouvernement du Québec, soient immédiatement disponibles de sorte que les centaines de travailleurs d’usine et d’aides-pêcheurs puissent continuer à travailler et éventuellement se qualifier à l’Assurance-Emploi. Reste que la ministre Lebouthillier tient à dire qu’Ottawa a fait aussi sa part dans ce dossier par l’entremise d’une entente fédérale-provinciale.

 

Et le gouvernement fédéral entend bien continuer à investir en ce sens, ajoute la ministre.