lundi, 20/8/2018 | 10:24 EDT
You are here:  / Nouvelles / Pour l’abolition des frais interurbains

Pour l’abolition des frais interurbains

La MRC de la Côte-de-Gaspé demande à la compagnie Telus d’abolir les frais interurbains qui prévalent encore aujourd’hui sur son territoire.

Fait curieux, si vous appelez de Grande-Vallée à Rivière-au-Renard vous serez facturé pour un appel interurbain, alors que si vous appelez à 20 km plus loin, soit à Gaspé, vous ne le serez pas. Illogique et inéquitable pour les citoyens concernés, estime le préfet de la Côte-de-Gaspé, Daniel Côté, qui entame, avec l’appui unanime des élus de la MRC, une démarche pour y mettre fin.

 

Il confirme qu’une demande a été faite auprès de Telus, mais que celle-ci a renvoyé les élus auprès du CRTC. Nous avons joint Telus pour connaître leur point de vue et la firme nous a, entre autres, répondu ceci par courriel. «Toute demande de modification aux zones d’interurbains doit être faite par les municipalité auprès du CRTC. TELUS se fera un plaisir de guider les municipalités en leur expliquant la procédure (demande d’élargissement de zone d’appel locale), laquelle comprend une consultation publique. La consultation est suivie de révisions financières qui peuvent générer des hausses mensuelles aux municipalités qui demandent des changements. Une fois la procédure complétée, Telus va respecter la décision de consultations publique et du CRTC et facturer aux municipalités les frais prévus au processus», lit-on dans le courriel. Nous avons par la suite demandé à la compagnie si elle pouvait de son propre chef abolir les frais interurbains sans que la Ville passe par le CRTC. Telus a répondu que cela n’était pas possible.