lundi, 27/5/2019 | 8:01 EDT
You are here:  / Nouvelles / Logements collectifs : enjeux et défis dans notre région

Logements collectifs : enjeux et défis dans notre région

Le premier budget du gouvernement Legault est attendu le 21 mars et les attentes du Groupe ressource en logements collectifs de la Gaspésie-les-îles sont claires et précises. Bleu FM présentes les enjeux et défis de ce secteur névralgique de notre région.

Ce n’est pas la première fois que Bleu FM traite de cette question, mais à l’aube du budget du gouvernement du Québec rien de tel pour rappeler la réalité qui frappe ce secteur. Ici comme ailleurs, les enjeux et les défis sont les mêmes. Premièrement, on note un financement déficient qui empêche la réalisation des projets. Le financement actuel du programme AccèsLogis est basé sur des coûts de construction de 2009. Ce à quoi il faut ajouter les hausses subséquentes des taux d’intérêt et la surchauffe dans le secteur de la construction qui amène une hausse importante des soumissions des constructeurs et des professionnels associés.

Deuxièmement, l’adoption d’un programme Accès Logis 2.0 qui se fait attendre. Troisièmement, le financement du soutien communautaire en logement social est insuffisant. En fait, le soutien communautaire est un volet fondamental du logement social. Il permet d’accompagner et de recommander les personnes vers des ressources et des services, de briser leur isolement, de soutenir leur capacité d’agir et de favoriser la stabilité résidentielle.

Enfin, le programme d’aide aux organismes communautaires en habitation n’a pas été augmenté depuis 40 ans. Bref une hausse ne serait pas trop demandée même pour un gouvernement qui en est à ses premiers pas dans ce secteur. Concrètement, en Gaspésie-les-îles où en est-on? La question a été posée au directeur général du Groupe ressource en logements collectifs de notre région, Ambroise Henry.

 

À quoi s’ajoute 180 unités qui sont en élaboration. Il explique pourquoi ça bloque dans la machine.

 

Chose certaine, ce type de logement répond à un besoin criant alors que des centaines de ménages sont sur une liste d’attente ici même en Gaspésie-les-îles

 (Photo tirée de la page Facebook du GRLCGIM)