mercredi, 16/10/2019 | 5:36 EDT
You are here:  / Nouvelles / Manifestations à Gaspé et Percé

Manifestations à Gaspé et Percé

Des négociations considérées comme déterminantes ont lieu aujourd’hui (jeudi) à Gaspé et demain matin (vendredi) à Percé dans le secteur de la sylviculture qui est toujours sous pression et dans l’impasse.  

Devant l’impasse qui perdure depuis plusieurs semaines, le syndicat fera deux choses aujourd’hui à Gaspé devant les bureaux du Groupement forestier coopératif de la péninsule et demain devant ceux des Entreprises agricoles et forestières de Percé, soit de manifester dehors pour démontrer leur mécontentement tout en négociant avec le patronat à l’intérieur afin d’en arriver à une entente. Sauf que, selon nos informations, on serait loin d’un traité de paix. Ces moyens de pression font suite à un mandat du syndicat reçu par ses membres à hauteur de 90 % dans le cadre d’un vote tenu à Rimouski qui inclut aussi des travailleurs des sociétés d’exploitation des Ressources des Monts, de la Vallée et de la Neigette de même que les groupements forestiers de Témiscouata et Kamouraska. Les sylviculteurs syndiqués recherchent un contrat de travail de trois ans permettant d’augmenter leur rémunération de 12 % au total sur cette période. En outre, ils réclament une réelle application des lois en santé et en sécurité, notamment en ce qui a trait au droit de refuser de travailler dans des conditions dangereuses, selon eux.  Le patronat offre de son côté 10,5%, selon les dernières informations. Le président du syndicat SNS-CSN, René Martel, explique pourquoi l’impasse perdure

 

Pour l’instant, fait valoir M. Martel, une grève des sylviculteurs n’est pas envisagée, sauf que…

 

La partie patronale a indiqué à Bleu FM vouloir commenter après les rencontres seulement.