mercredi, 18/9/2019 | 4:26 EDT
You are here:  / Nouvelles / Ottawa présent pour le chemin de fer en Gaspésie

Ottawa présent pour le chemin de fer en Gaspésie

Le gouvernement fédéral confirme sa volonté de réhabiliter le chemin de fer en Gaspésie avec un investissement de plusieurs dizaines de millions de dollars. Notre journaliste Thierry Haroun présente le premier de deux reportages.

Aujourd’hui plus que jamais, les collectivités ont besoin d’aide pour s’adapter aux phénomènes météorologiques fréquents et de plus en plus intenses causés par les changements climatiques. Il est essentiel de réduire l’impact des catastrophes naturelles pour assurer la sécurité des familles canadiennes, protéger les entreprises locales et soutenir une économie forte. Tel est en substance le message qu’a émis hier la ministre fédéral de la Gaspésie-les-îles, Diane Lebouthillier, lors d’une annonce de plus de 45,8 millions de dollars dans le cadre du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes. Ce financement vise àsoutenir  la réhabilitation du chemin de fer de la Gaspésie, principalement le tronçon entre Port-Daniel-Gascons et Gaspé, qui n’est plus exploité depuis 2015. Ce tronçon comprend de nombreuses structures à réhabiliter. De plus, des problèmes d’érosion côtière ont été accentués sur plusieurs sections du tronçon à la suite d’une importante tempête en décembre 2016.

Il est question d’une dizaine de structures à réhabiliter réparties sur les 127 kilomètres du tronçon entre Port-Daniel-Gascons et Gaspé tout en procédant à des travaux de renforcement à certains sites. De plus, la voie ferrée sera déplacée à certains endroits en réponse, entre autres, aux mouvements de terrains et à l’érosion des berges. On peut entendre la ministre Diane Lebouthillier.

 

Une annonce saluée par le président de la Société du chemin de fer de la Gaspésie, Éric Dubé.

 

(Sur la photo – La ministre Diane Lebouthillier entourée d’élus de la région)