lundi, 19/8/2019 | 9:03 EDT
You are here:  / Nouvelles / Son camp de chasse a été brûlé

Son camp de chasse a été brûlé

Le camp de chasse de Luc Vallée a été brûlé par le ministère des Ressources naturelles il y a quelques jours. Il est encore ébranlé par cette histoire, lui qui était tant attaché à son camp. Il s’est confié à notre journaliste Thierry Haroun.

Certains camps de chasse illégaux comme le sien, parce que permanent, ont défrayé la chronique il y a deux ans. Le sien était situé dans l’arrière-pays de Chandler à quelques minutes du centre-ville. Lourdement handicapé suivant un problème de santé d’il y a quelques années, nous sommes aller le rencontrer dans sa chambre à l’hôpital de Chandler où il nous a poliment reçu en compagnie de son copain et beau-frère, Luc Huard. Les deux chasseurs en ont encore gros sur le coeur et long à dire à votre journaliste. On peut d’abord entendre le propriétaire du camp de chasse qui été brûlé tout récemment, Luc Vallée.

 

C’est son copain Luc Huard qui a découvert les décombres.

 

Pourquoi pas régulariser les camps de chasse illégaux, une question de logique pour des raisons de sécurité dans les bois, soumet M. Vallée.

 

On aura compris que Luc Vallée fait partie de ceux qui demandent depuis longtemps à Québec de permettre l’installation permanente de ces camps sur des terres de la Couronne avec à la clé une somme à verser qui serait conséquente, ce que le gouvernement s’est toujours refusé à faire à ce jour. Luc Huard est du même avis.

 

Maintenant que le ministère l’a brûlé, ce même ministère est désormais dans l’obligation de nettoyer le site au titre de la Loi sur l’environnement. Or, Luc Vallée n’a surtout pas les moyens financiers de payer cette facture de nettoyage si jamais le ministère des Ressources naturelles entend lui refiler l’ardoise.

 

Au final, les deux chasseurs demandent à leur député, Sylvain Roy, (député de Bonaventure) de faire des représentations auprès de Québec pour régulariser les camps de chasse considérés comme illégaux en Gaspésie.

(Sur la photo : Luc Vallée et son camp de chasse brûlé)