Accueil

À propos

Nous joindre

Nouvelles

EXCLUSIF – SQ Haute-Gaspésie : Le maire Deschênes demandera un moratoire

Crédit photo : SQ
6 juin 2024
Un reportage de Thierry Haroun

Sa décision est prise, le maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes, demandera un moratoire sur l’abolition d’un poste de la SQ dans sa municipalité. Une déclaration faite hier à la chronique Zone Haute-Gaspésie avec Fred Parent. Bleu FM présente un troisième reportage sur ce dossier considéré comme crucial pour la Haute-Gaspésie sur le plan de la sécurité publique.

Si la pilule ne passe toujours pas pour le maire Simon Deschênes, concernant la perte éventuelle d’un poste de policier de la Sûreté du Québec en Haute-Gaspésie comme révélé sur nos ondes récemment, du côté de l’Association des policières et policiers provinciaux du Québec, on ne baisse pas les bras non plus en proposant une solution lors d’une rencontre cruciale prévue le 13 juin prochain.

La perte d’un tel poste en Haute-Gaspésie est dans les cartons de la SQ depuis quelque temps, ce qui mécontente bien des gens, dont le maire Deschênes qui en a fait un dossier prioritaire. Il est d’ailleurs resté sur sa faim au sortir d’une rencontre il y a quelques semaines avec les hautes autorités du corps policier.

Bleu FM avait ensuite joint l’APPQ pour obtenir son avis et son président M. Jacques Painchaud confirmait être sur le dossier jugeant par la même occasion que l’abolition de ce poste est injustifiée. C’est une question de financement, avait alors précise M. Painchaud sur nos ondes rappelant que de 350 à 400 postes de la SQ sont à pourvoir dans l’ensemble de la province.

Toutefois, et toujours dans le cadre de cette entrevue, Jacques Painchaud recommandait au maire de Sainte-Anne-des-Monts, lors d’une rencontre cruciale entre lui et les hautes autorités de la SQ le 13 juin prochain, de demander le statu quo; en clair, l’application d’un moratoire sur l’abolition par attrition de ce poste, comme ce fut le cas ailleurs.

Ainsi, en entrevue avec mon collègue Fred Parent pas plus tard qu’hier dans sa chronique Zone Haute-Gaspésie, le maire Simon Deschênes, après avoir écouté attentivement notre reportage avec M. Painchaud, M. Deschênes va précisément mettre en application la recommandation de M. Painchaud lors de la rencontre du 13 juin lors de laquelle, selon nos informations, les détails du Plan de répartition des effectifs de la SQ sera présenté histoire de mettre la table aux discussions qui seront déterminantes, selon nos informations.On peut entendre le maire avec Fred Parent

Cela dit, nous avons tenté en vain d’obtenir de la SQ une entrevue radio en bonne et due forme pour l’ensemble de ce dossier. Nous avons aussi soumis à la SQ les questions pour lesquelles nous cherchons de réponses, lesquelles demeurent toujours en suspens.

À titre d’exemple : est-ce que la décision de l’abolition de ce poste est définitive et sans appel? SQ nous a fait parvenir une réponse par courriel selon laquelle il est dit : « Étant-donné qu’il y a actuellement des discussions en cours entre les différentes instances, et par respect au processus en cours, nous n’élaborerons point sur la question. »

Écouter le reportage complet :

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Le privé, c’est tout sauf santé

Le privé, c’est tout sauf santé

Le SIIIEQ-CSQ et la FSQ sont présentement en tournée régionale cette semaine afin de sensibiliser la population aux conséquences négatives, selon les syndiqués, du privé en santé. Bleu ...