Accueil

À propos

Nous joindre

Nouvelles

SQ Haute-Gaspésie : l’APPQ ne baisse pas les bras

M. Jacques Painchaud, président de l'APPQ - Crédit photo : APPQ
30 mai 2024
Un reportage de Thierry Haroun

Si la pilule ne passe toujours pas pour le maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes, concernant la perte éventuelle d’un poste de policier de la Sûreté du Québec en Haute-Gaspésie comme révélé sur nos ondes récemment, du côté de l’Association des policières et policiers provinciaux du Québec, on ne baisse pas les bras non plus en proposant une solution lors d’une rencontre cruciale prévue le 13 juin prochain. Bleu FM poursuit sa série de reportages sur ce dossier névralgique pour la Haute-Gaspésie.

La perte d’un tel poste en Haute-Gaspésie est dans les cartons de la SQ depuis quelque temps, ce qui mécontente bien des gens, dont le maire Deschênes qui en a fait un dossier prioritaire. Il est d’ailleurs resté sur sa faim au sortir d’une récente rencontre avec les hautes autorités du corps policier qui présentait une étude. Bleu FM a joint l’APPQ pour obtenir son avis et son président M. Jacques Painchaud, qui confirme être sur le dossier et qui juge que l’abolition de ce poste est injustifiée.

C’est une question de financement, précise M. Painchaud.

Une demande de moratoire pourrait être une solution à considérer lors de la rencontre cruciale du 13 juin entre le maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Deschênes, et les hautes autorités de la SQ, laisse entendre Jacques Painchaud.

Écouter le reportage complet :

 

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Le privé, c’est tout sauf santé

Le privé, c’est tout sauf santé

Le SIIIEQ-CSQ et la FSQ sont présentement en tournée régionale cette semaine afin de sensibiliser la population aux conséquences négatives, selon les syndiqués, du privé en santé. Bleu ...