Accueil

À propos

Nous joindre

Nouvelles

Des filets de pêche à l’embouchure de la rivière Grande Cascapédia

6 juin 2024
Un article de Stéphane Cyr

Depuis le début du mois de juin, des micmacs de la communauté de Gesgapegiag tendent des filets de pêche à l’embouchure de la rivière Grande Cascapédia dans la Baie-des-Chaleurs.

Ils exercent cette pêche au saumon en vertu de leurs droits ancestraux. Ce type de pêche avait cessé sur la Grande Cascapédia il y a près de 20 ans, alors qu’une entente avait été signée avec le gouvernement du Québec. En vertu de cette entente, les micmacs s’engageaient à retirer leurs filets de la rivière en échange de compensations financières et de perches pour la pêche sportive sur la rivière. Les compensations financières représentaient des montants annuels variant de 4000$ à 8000$ par famille vivant sur la réserve micmaque de Gesgapegiag.

L’entente a pris fin l’année dernière et un moratoire d’un an avait été décidé par les deux parties. Or, la dernière offre du gouvernement Legault était de verser les compensations financières non pas à chaque famille, mais au Conseil de bande pour des projets de création d’emplois en lien avec la conservation et la protection du saumon, ce que le conseil de bande a refusé.

Devant cette situation, le conseil de bande à informer la communauté que comme il n’y avait pas d’entente, il n’y a aucune restriction pour la pêche au saumon par les membres de la communauté micmac de Gesgapegiag dans le secteur compris entre les rivières Bonaventure et Nouvelle, soit sur les terres ancestrales micmacs, qui comprennent également les rivières Petite et Grande Cascapédia.

BLEU-FM a pu constater la présence d’une dizaine de filets allant d’une rive à l’autre de l’embouchure de la rivière Grande Cascapédia. Cette situation pourrait s’avérer catastrophique pour l’industrie de la pêche sportive au saumon en Gaspésie.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Dossier caribou: consultations prolongées

Dossier caribou: consultations prolongées

Québec annonce que la consultation publique, ainsi que la consultation distincte des communautés autochtones, sur les deux projets régionaux annoncés en avril dernier, qui devaient se ...
Bilan du mois de mai

Bilan du mois de mai

Malgré un début de saison relativement occupé, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) n’a dénombré que 68 feux de végétation ayant affecté 79,1 hectares de forêt au ...
Cimenterie : la Santé publique se fait rassurante

Cimenterie : la Santé publique se fait rassurante

La Santé publique de la Gaspésie-les-Îles se fait rassurante quant aux émanations récentes en provenance de la cimenterie St-Mary’s qui est située à Port-Daniel. Une trentaine de ...